Publié le : 28 novembre 20194 mins de lecture

Vous projetez de faire construire votre propre studio d’enregistrement ou tout simplement vous souhaitez consacrer une pièce de votre habitation pour de la musique. Il vous est alors recommandé de l’aménager en suivant les normes et les exigences en matière d’isolation phonique. D’autant plus que cela vous permet d’éviter les conflits de voisinage engendrés par la propagation de sons et bruits depuis l’intérieur et notamment l’extérieur de votre maison. Ci-après alors les diverses façons d’insonoriser une pièce afin de l’exploiter pleinement et de l’utiliser comme bon vous semble.

Première solution : l’ajout de masse ou de densité

Pour empêcher le son, ainsi que les autres nuisances sonores d’entrer ou de sortir de la pièce dans laquelle vous jouez régulièrement de la musique, les murs ont certainement besoin d’une bonne quantité de masse afin de pouvoir les empêcher de faire écho à la source sonore. Ainsi, dans le cadre d’une nouvelle construction, il vous est conseillé de construire des murs avec la masse adéquate, de manière à les rendre plus épais. Pour ce faire, vous pouvez utiliser plusieurs types d’isolation phonique comme la structure en béton. Par contre, pour apporter plus de densité ou de masse à une pièce déjà construite, nul besoin de la détruire pour ensuite l’insonoriser. Au lieu de cela, vous pouvez par exemple ajouter des structures supplémentaires comme le vinyle de masse pour perfectionner l’isolation sonore de la pièce en question.

À explorer aussi : Nos astuces pour relooker votre intérieur à petits prix

Deuxième solution : l’insonorisation d’une pièce par absorption

Cette technique consiste à mettre en place des plaques absorbantes à l’intérieur du studio d’enregistrement ou dans ladite pièce de musique. En effet, l’installation de ce genre d’équipement permet de limiter la résonnance, ainsi que l’écho provoqué par l’énergie sonore. Ce qui vous permet alors d’insonoriser une pièce de manière pratique, économique et efficace. Eh oui ! si votre budget est limité, alors que vous souhaitez par-dessus tout lutter contre les nuisances sonores dans une pièce particulière de votre maison, cette méthode est alors la meilleure solution qui s’offre à vous. Toutefois, il convient de signaler que l’insonorisation par absorption dépend aussi du positionnement des meubles et instruments qui se trouvent dans ladite pièce. Prenez alors le temps de bien l’agencer en tâchant de placer chaque objet, chaque instrument à son emplacement idéal.

Troisième solution : la méthode de la « boîte dans la boîte »

Il s’agit ici de la meilleure solution qui vous permet d’insonoriser une pièce de manière optimale. D’ailleurs, la majorité des studios d’enregistrement professionnels l’utilisent pour limiter la propagation des ondes sonores dans les environs. Cela dit, cette technique consiste à construire une pièce individuelle indépendante dans la pièce de musique ou le studio d’enregistrement. D’où son nom de technique de la « boîte dans la boîte ». Parmi ses plus grands avantages, elle vous garantit une isolation sonore optimale, et ce sans pour autant influencer l’acoustique ou la qualité d’enregistrement de vos divers morceaux.